Aux confluents de l’Akiawenhrahk






Aux confluents de l'Akiawenhrahk



Aux confluents de l’Akiawenhrahk s’inscrit dans la continuité de Yahndawa’: portages entre Wendake et Québec (2020-2022), un échange bâti par le collectif Wendat et VU dans lequel des artistes des deux communautés ont été invité·e·s à collaborer et à co-créer, avec le soutien d’organismes artistiques. En février 2023, Ahkwayaonhkeh, un nouveau centre d’artistes Wendat, est mis sur pied.


Ahkwayaonhkeh et VU ont donc décidé de s’allier pour continuer de cultiver les relations en vue d’un meilleur vivre-ensemble entre les deux communautés artistiques. L’objectif de cette alliance est entre autres de développer des collaborations et des pratiques plus inclusives pour les artistes et les organismes. D’un point de vue organisationnel, il s’agira d’une occasion pour échanger, se questionner et repenser les modèles structurels existants dans notre milieu artistique.


Dans cet esprit, Ahkwayaonhkeh investira l’une des galeries de VU pour l’année 2023-2024 en y proposant sa première programmation. Des formations et des ateliers de sensibilisation seront également offerts aux membres des deux communautés artistiques. À l’automne 2024, une publication numérique sera mise en ligne afin de rendre accessible les démarches, les apprentissages et les réflexions développés pendant le processus.


Pour mettre en action nos volontés et valeurs, nous serons accompagné.e.s par La Boîte Rouge Vif, un organisme ayant pour mandat la préservation, la transmission et la valorisation des patrimoines culturels communautaires par une approche de co-création. Le comité Kwatriho’tat (signifiant « écoutons tous·tes très attentivement ») – réunissant trois membres de chaque centre – veillera quant à lui au bon déroulement du projet.


Ce comité a aussi élaboré une déclaration d’espace sécuritaire qui est énoncée au début de tous les évènements de l’Alliance, afin de veiller collectivement au maintien d’un milieu bienveillant :

« À VU et Ahkwayaonhkeh, l’on croit que chaque personne mérite d’être traitée avec dignité et dans le respect mutuel. Notre objectif est d’offrir un milieu de travail qui promeut l’équité en termes d’accès à la parole et qui interdit le harcèlement, la violence et les pratiques discriminatoires. Nous considérons qu’il est aussi de la responsabilité de chaque personne présente d’assurer un espace sécuritaire, tolérant et inclusif. »



Chaque mois, une section de nos infolettres respectives sera consacrée aux activités de l’alliance.

Abonnez-vous à notre infolettre et à celle de VU pour rester informé·e·s de ce projet!




Ce projet est rendu possible grâce au Fonds d’innovation stratégique du Conseil des arts du Canada.




Kanata: L’héritage des enfants d’Aataentsic
- Projection au Cinéma Beaumont




VU et Ahkwayaonhkeh, en collaboration avec le Cinéma Beaumont, ont présenté le film Kanata: L’héritage des enfants d’Aataentsic, le mercredi 22 novembre 2023.

Dans ce documentaire, René Sioui Labelle retrace l’itinéraire de ses ancêtres wendats. Il y arpente le territoire, recueille des images et rencontre des personnes, pour la plupart originaires de Wendake. Y sont évoqués le rapport entre l’être humain et son environnement, la reconnaissance et la transmission du patrimoine, la défense des droits des autochtones, et une spiritualité unique fondée sur la diplomatie et le respect.

Si vous souhaitez voir le film mais que vous ne pouviez pas être là, sachez qu’il est disponible gratuitement sur le site de l’Office national du film du Canada : www.onf.ca





- Atelier sur les alliances Wendat



Le 7 décembre dernier, nous avons offert à des travailleur·euse·s culturels un atelier sur les alliances. Donné par l’historien Jean-Philippe Thivierge, celui-ci a permis aux personnes présentes d’en apprendre davantage sur les enjeux autochtones et la notion d’alliance chez les wendats. Cette forme de réciprocité basée sur la recherche d’équilibre dans l’échange et l’expression du respect mutuel est un enseignement précieux qui nous mène à réfléchir sur la manière de l’inclure dans un contexte culturel artistique et actuel.







Cinéma autochtone des Amériques
-Projection de courts-métrages commissariée par Nicolas Renaud




VU et Ahkwayaonhkeh, en collaboration avec le Cinéma Beaumont ont présenté une sélection de courts métrages autochtones commissariée par Nicolas Renaud, suivie d’une discussion avec ce dernier lundi le 12 février 2023.

Cette sélection de courts métrages réunit les visions de cinéastes des quatre coins des Amériques, offrant un aperçu de la créativité autochtone des dernières années dans une diversité de formes cinématographiques. Aussi distincts soient-ils dans leurs réalités géographiques et culturelles, ces films témoignent d’une parenté d’esprit dans la proximité du rêve et de la réalité, une relation de réciprocité avec la terre et l’ensemble du vivant, et une résistance continue aux assauts du colonialisme. S’y joint également un film tourné en 1974 par un collectif non-autochtone dans les Andes péruviennes, nous aidant à réfléchir au présent en nous plongeant dans une autre époque où le contexte politique appelait des liens de solidarité avec les premiers peuples.


Les films :
El camino es largo, Edgar Sajcabun
Empire State, Terry Jones & Govind Deecee
Florent Vollant : Je rêve en innu, Nicolas Renaud
Le fabuleux calendrier, Meky Ottawa
Maintenant plus que jamais, Christopher Auchter
Niños, collectif Grupo Liberación sin Rodeos
Biidaaban, Amanda Strong

Nicolas Renaud est cinéaste, artiste visuel, professeur en Études autochtones à l’Université Concordia, et membre de la Première Nation huronne-wendat.





Appréciation ou appropriation?

—Discussion sur l’appropriation culturelle dans un contexte de création




Avec Catherine Boivin, Noel Habel, Angela Marsh et Marilou Craft et les médiatrices Sarah Toung ondo et Andrée Levesque Sioui
Dans le cadre du Campus du Mois Multi
Jeudi 15 février 9h30 à 12h30 à la Charpente des Fauves

Ahkwayaonhkeh et VU sont heureux d’annoncer leur second atelier du projet d’alliance Aux confluents de l’Akiawenhrahk. Dans le cadre du Campus Multi, nous vous invitons à une discussion publique où des artistes de diverses disciplines et communautés, autochtones et allochtones, partageront leurs visions et expériences personnelles par rapport aux enjeux liés à l’appropriation culturelle et ses contextes. Cette discussion se veut un espace de réflexion sécuritaire et bienveillant, respectueux des limites de chacun·e.






            
© 2023, Centre d’artistes Ahkwayaonhkeh